A propos des chaînes de bloc (Blockchain)

A propos des chaînes de bloc (Blockchain)

27 septembre 2019 0 Par Simon L.

Voici une petite fiche résumé sur la blockchain.

Définition rapide

La blockchain, c’est une technologie de stockage et de transmission d’informations, qui est sécurisée, transparente et qui fonctionne sans organe de contrôle. Les informations sont distribuées sur un grand nombre de serveurs.
Par extension, c’est une base de donnée qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création.
L’implémentation la plus connue de blockchain est la monnaie virtuelle Bitcoin.

Une bonne définition complète est disponible sur BlockchainFrance.

Cadenas sur la passerelle Saint Vincent à Lyon

Quels avantages ?

Une blockchain est difficilement attaquable puisqu’elle ne possède pas d’organe central.
Elle évite qu’un organe central contrôle et prenne toutes les décisions dans un domaine impliquant de nombreux acteurs.
Elle permet de garantir la fiabilité et la sécurité des donnés.

Et les inconvénients ?

Elle aurait un fort impact environnemental, notamment le système de vérification des transactions. Voir les études qui ont été faites sur le Bitcoin, comme ici.
Elle est encore récente et complexe à mettre en place.

Quels exemples dans l’industrie ?

Des anneaux pour la chaîne

Outre l’utilisation déjà connue de transferts d’actifs (monétaire, titres, votes, …). On peut imaginer pour l’industrie une utilisation comme registre pour la traçabilité des produits. L’enjeu est donc immense dans la supply chain. L’ensemble des parties prenantes pourraient venir inscrire chaque étape du processus de fabrication d’un produit dans une base blockchain. Ce registre deviendrait le garant du contrat passé entre les différents acteurs de la supply chain.

L’industrie agro-alimentaire travaille déjà activement sur le sujet, notamment à la suite des scandales qui ont eu lieu récemment (lait, viande de cheval). Lors de tests réalisés par Carrefour et Walmart, le temps nécessaire pour retracer l’origine des produits a été diminué de plusieurs jours à seulement quelques minutes.

On pense également au secteur du vin, où les contrefaçons sont régulières. Avec un tel système de suivi, on pourrait facilement retrouver l’origine de chaque bouteille.

Dans les secteurs aéronautiques et automobiles, le suivi des pièces détachées se révèle souvent complexe et pourrait être grandement facilité et fiabilisé par la technologie Blockchain.

Ici un exemple de combinaison d’utilisation de capteurs sur les camions, d’un registre Blockchain et de la facturation liée.

Autres exemples

Les banques s’y intéressent évidemment beaucoup. On peut imaginer qu’une manière plus rapide et aussi fiable que les virements soit mises en place par la blockchain. Facebook s’est positionné sur ce créneau avec Libra, sa monnaie virtuelle.
On peut se demander si les banques poussent ou freinent son développement car elle permettrait de s’affranchir de ces mêmes banques.

Une application est également celle du « smart contract ». des programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat. Par exemple générer automatiquement des remboursements suite à des retards d’avion.

Dans l’industrie de la musique, on pourrait permettre aux artistes de gérer leurs droits en temps réel et d’être rémunérés automatiquement dès qu’une œuvre a été consommée.

Où sont les blocs? (dans un ancien fort militaire des Alpes)

Et dans la GMAO?

Chez IBM, il est possible d’implémenter par exemple le logiciel Maximo sur une infrastructure en blockchain afin de garantir la fiabilité des transactions. C’est particulièrement utile dans le cas où différents acteurs interagissent sur l’application.

L’enjeu pour demain

La blockchain représente un gros enjeu pour l’avenir puisque les informations portent toujours plus de valeur. Elle sera probablement au coeur de l’infrastructure de demain Il est important pour les citoyens et les entreprises de s’y intéresser pour être acteur dans la construction de ces nouveaux services.
Et voilà ce que l’on peut en dire rapidement. Cette technologie est encore jeune, elle est vouée à évoluer et apparaîtra certainement de différentes manières dans le futur. Les algorithmes Affaire à suivre.

Sources et liens pour approfondir