L’industrie du futur ou 4.0, quésaco?

L’industrie du futur ou 4.0, quésaco?

3 janvier 2019 0 Par Simon L.

Le projet national de l’industrie du futur permet d’offrir un cadre pour accompagner les industries dans leur transformation numérique. Ce peut être une opportunité pour moderniser leurs outils et/ou leurs méthodes de travail.

C’est d’après l’alliance industrie du futur, un enjeu ambitieux pour les 30 000 PME manufacturières qui constituent la base du tissu industriel français.

L’usine de demain devra être plus écologique et sobre en ressources, plus intelligente, avec des modes de production toujours plus adaptés à des productions personnalisées ou en petite série. Elle devra remettre l’humain au cœur de la relation homme-machine et être plus proche de son écosystème local (clients, sous-traitants et fournisseurs). Le plan « Usine du futur » permettra à la France d’être au rendez-vous de la troisième révolution industrielle, au carrefour des transitions énergétique et numérique de notre société.

Extrait de ce rapport du gouvernement sur la nouvelle France industrielle

Votre entreprise peut-elle bénéficier du programme ? Oui, dès lors que votre entreprise est une PME ou ETI qui souhaite moderniser sa chaîne de production avec les solutions technologiques de l’Industrie du Futur.

Des applications plus concrètes :

Les atouts d’une usine connectée pour les TPE & PME :
Une plus grande flexibilité pour s’adapter aux demandes de production en temps réel, avec des cycles de production personnalisés selon les clients,
 Une gestion de maintenance facilitée grâce à des appareils et capteurs en mesure d’effectuer des auto-diagnostiques; on parle ici de maintenance prédictive; et donc capables d’anticiper les usures et pannes et de contacter de façon autonome le fabricant,
 Un travail qui devient collaboratif au service du « Time to Market » : l’enjeu majeur des entreprises industrielles,
 Une traçabilité maximale des produits, permettant de simplifier les rappels ou ajuster les contrôles de sécurité.

Extrait de Quelques enjeux de l’usine 4.0 vu par un éditeur d’ERP